L’investissement locatif clé en main à Rennes peut-il être rentable ? Considérée en 2017 par l’Express comme la « ville plus agréable à vivre de France », la ville est située dans le département de l’Ille-et-Vilaine. C’est donc un endroit idéal pour qui souhaite investir, grâce à sa qualité de vie et son patrimoine culturel et économique.

Rennes est la seconde ville la plus peuplée du Grand Ouest, et les nouveaux habitants affluent chaque année. Selon l’INSEE, environ 63% de locataires vivent à Rennes.

Première ville de Bretagne, Rennes c’est aussi un patrimoine architectural, notamment médiéval, labellisée ville d‘art et d’histoire. Au total 90 édifices sont abrités à Rennes, protégés en tant que Monuments historiques, et les touristes en raffolent. S’ajoute à ce portrait, l’influence économique d’une ville qui a connu, dans les années 50, l’exode rural et l’industrialisation. Après cet essor, Rennes a acquis ses galons dans le secteur du tertiaire, des métiers du numérique et nouvelles technologies. De nos jours, environ 670 000 habitants vivent à Rennes, avec une population étudiante en augmentation constante, qui en fait la première ville de Bretagne.

Investissement locatif clé en main à Rennes, rentable ou pas ?

L’investissement locatif Rennes est un placement sûr. Pourquoi ?

Dans un premier temps, le marché locatif à Rennes ne cesse d’évoluer, avec des investisseurs séduits par les nombreux atouts de la ville. Au programme de cet engouement, de nouveaux quartiers, l’efficacité des transports, des projets porteurs. Et cela s’explique par l’engouement d’une métropole au centre des attentions, à 1h30 de Paris grâce au LGV. De plus, des opportunités immobilières sont à saisir, grâce à un taux d’intérêts en baisse.

Investir à Rennes grâce à des biens qualitatifs

Tout d’abord, Rennes dispose des loi Pinel, Censi-Bouvard, Malraux, et Monuments historiques LMNP. Ce sont des dispositifs qui motivent les investisseurs, et qui assurent une bonne rentabilité aux investissements immobiliers. De même, les biens sont abordables, avec des investisseurs réceptifs, qui se décident plutôt rapidement. Les touristes aiment Rennes, qui accueillent chaque année environ 300 000 touristes et étudiants (sources 2014).

Par ailleurs, Rennes serait au premier plan des dix villes où il fait bon investir.

Une population qui ne cesse de grandir

Chaque année, on compte environ 6000 personnes en plus, qui décident de s’installer. Et il faut dire que Rennes est une ville dynamique, avec la possibilité de se mouvoir. Actuellement, on compte dans les 221 000 habitants, et 726 000 habitants dans l’aire urbaine. Avec une population majoritairement de moins de 40 ans, Rennes reste une ville jeune avec une croissance démographique supérieure à 1,4 % par an.

Rennes possède également d’autres atouts, avec un taux de chômage inférieur aux autres villes françaises.

Rennes et son dynamisme économique

Rennes n’est pas seulement l’une des villes les plus stimulantes de France, c’est aussi une ville dynamique au plan économique. Labellisée French Tech, les start-up en sont fans. En avance sur son temps, on peut retrouver dans cette même dynamique, Agrocampus, Technopole Atalante, Chartres-de-Bretagne, le centre d’affaires Alizés ou encore la zone d’activités de Rennes et de Chantepie. Mais ce n’est pas tout, puisque Renne développe aussi d’autres secteurs et pôles de compétitivité. Agriculture, informatique, télécommunications, Rennes s’affiche comme une ville aux multiples potentiels.

Rennes où il fait bon étudier

Étudier à Rennes semble, tel un nouvel eldorado, la perle rare pour les étudiants. Ces derniers se disent heureux d’y vivre, au cœur des animations et activités tout au long de l ‘année. Et considérée comme la huitième cité universitaire de France, la ville rennaise compte deux universités.  Enfin, on peut compter environ 66 000 étudiants en 2016, avec également de nombreuses écoles supérieures. Parmi les plus célèbres, on retrouve l’École européenne d’art de Bretagne, l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne ou encore la Paris School of Business. On y trouve également l’EPITECH, l’Institut d’Études politiques ou encore l’IUFM. Enfin, l’offre de formations couvre un large choix de domaines.

Investir à Rennes, à l’heure des remises en question semble la priorité. Avec le confinement et la pandémie, de réelles questions sur l’habitat et l’existence ont surgi. D’où ce regain d’intérêt pour les grands espaces, avec jardin ou une terrasse et de la verdure.

Rennes, un engagement fort à visée environnementale

Les espaces verts participent à la beauté de Rennes, et les habitants y sont particulièrement sensibles. D’ailleurs, la ville a entamé plusieurs projets en lien avec la biodiversité. Rennes a, par ailleurs, été élu en 2016 capitale de la biodiversité, ce qui lui permet également d’entamer différents projets autour de l’environnement. On peut citer le plan climat, le plan développement durable, alimentation durable, avec un projet Rennes 2030.

Pour conclure, Rennes est une ville attractive, qui ne cesse de croître sur le plan démographique. En effet, boule de neige, la demande de logement est aussi plus important.

Le prix moyen au m2 est de 4030 € tous types de biens confondus.

Pour un appartement, le prix au m2 est de 3908 €, avec une variation allant de 2552 € à 5411 €.

Pour une maison, le prix au m2 est de 4779 €, avec une variation allant de 3112 € à 6659 €.

Globalement, 

Les quartiers de Rennes

Avant de choisir un lieu, il est toujours préférable de se poser les bonnes questions. Parmi celles-ci, le lieu géographique est une donnée essentielle avant d’investir dans un bien immobilier. En général, l’offre locative à Rennes est plutôt considérée comme séduisante.

Parmi les quartiers où l’investissement locatif à Rennes est conseillé :

Quartier Beaulieu

Considéré comme un des quartiers les plus dynamiques de Rennes, Beaulieu se positionne parmi les meilleurs emplacements pour qui souhaite investir. Bien desservie par les transports, à proximité des grandes écoles et universités, la population étudiante aime son cadre. Cependant, les commerces, eux, sont peu nombreux. Heureusement, le centre n’est pas loin en transports.

–   Pour un appartement, le prix moyen est de 4001 € par mètre carré (entre 2548 € et 5176 €) selon les quartiers

–   Pour une maison, le prix moyen est plus cher, estimé à 4143 € en moyenne au mètre carré (variation entre 2639 € et 5360 € selon les quartiers ).

Hyper centre

Le « Vieux Rennes », un lieu convoité par les étudiants et les jeunes actifs. Quartier qui fait la part belle aux bars, restaurants, mais qui a aussi gardé un style pittoresque. En effet, au gré de nos promenades, il est aisé d’observer ces maisons à pans de bois et d’une architecture aux accents mordelais. Certains sont inscrits aux Monuments historiques depuis 1926. Enfin, la demande est forte, et les offres manquent, donc les prix augmentent. C’est une valeur sûre toutefois pour son aspect historique et « affective » :

–   pour un appartement, le prix moyen est de 4663 € par mètre carré (entre 3018 € et 6092 €) selon les quartiers

–   pour une maison, le prix moyen est plus cher, estimé à 4973 € en moyenne au mètre carré (variation entre 3236 € et 6475 € selon les quartiers ).

Quartier Sainte-Thérèse

C’est un lieu entouré de maisons du 20ème siècle, de résidences avec jardins privatifs, et autres projets de construction. Pour un appartement, il faut compter 3700€ en moyenne au mètre carré (de 2282 € à 5617 € ), et pour une maison environ 4785 € (de 2975 € à 7297€) .

Pour un investissement immobilier rentable, on trouve aussi le quartier Villejean-Beauregard, à l’ouest de Rennes, avec une population jeune, qui profite de l’accessibilité des transports. Enfin, Arsenal-Redon, sur la rive gauche de la Vilaine, qui bouge beaucoup en ce moment, avec :

– pour un appartement 4212 € en moyenne au mètre carré, avec une variation entre 2701 € et 5579 €, selon les immeubles.

-pour une maison 4959 € en moyenne au mètre carré, et entre 3151 € à 6663 €

Le quartier de la Gare

Investir dans l’immobilier locatif à Rennes dans un quartier en pleine mutation. On trouve tout d’abord la ligne LGV paris-rennes, au centre de l’attention. Avec pour projet un pôle économique et le développement du parc immobilier, de plus de 125 000 m2 de bureaux. C’est aussi l’opportunité pour la ville rennaise de construire nouveaux logements, avec l’objectif d’environ 30 000m2 de commerces, loisirs, services divers

Quelques prix de rues

Quartier Cleunay / Arsenal / redon

4322 € par m2 en moyenne

Dans ce même quartier, quelques prix de rues :

Rue Porcon de la Barbinais – 5347 au m2 en moyenne

Rue Pierre Hevin – 5306 € m2 en moyenneSquare Yves Montand 3826 € en moyenne
Francisco Ferrer / Vern / Poterie 3731 € par m2 en moyenne Dans ce même quartier, quelques prix de rues :rue saint-hélier 4492 € m2 en moyenne rue Louis Armand 4440 m2 en moyennerue Frédéric Mistral 3113 €  m2 en moyenne

Autres quartiers :

Le Blosne  2601 € par m2 en moyenne

Maurepas / Patton / Les Gayeulles 3678 € par m2 en moyenne

Nord / Saint Martin 4351 € en moyenne

Thabor / Saint Helier 4631 € en moyenne

Si besoin d’un accompagnement personnalisé et sur-mesure, Cédric Berthelon se fera un plaisir d’échanger avec vous. Et n’hésitez pas à aller comparer les prix au m2 à Rennes, avec les prix au m2 d’une autre ville comme Angers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.