Calculer sa capacité d’emprunt avant d’investir représente un passage obligé et indispensable pour réussir son investissement immobilier. De plus, côté investissement locatif, il est nécessaire de comprendre que les revenus complémentaires dont vous allez bénéficier ne seront pas exempt de charges.

Calculer son budget / sa capacité d’emprunt

Il vous faut donc comprendre comment calculer sa capacité d’emprunt, avant d’investir et de souscrire à un crédit immobilier. Concrètement, vous devez estimer seul(e) le niveau de vos revenus, l’apport personnel et les aides financières dont vous avez besoin et auxquelles vous pouvez prétendre. Pour calculer le taux endettement, divisez vos charges par vos revenus, ce qui revient à : Ensemble des charges/revenus fixes nets des emprunteurs et co-emprunteurs x100 = taux d’endettement.

Qu’est-ce que la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt est le montant qui permet à un emprunteur d’obtenir le financement de son projet d’achat immobilier. Avec l’apport personnel, mais aussi la possibilité d’intégrer des prêts complémentaires, celui-ci constitue la capacité d’achat de l’emprunteur.

Ce qu’il faut savoir :

Pour diminuer les mensualités, il faut donc allonger la durée d’un prêt, ce qui, en contrepartie, hausse le coût total du crédit.  

Votre taux d’endettement avant d’investir

Pour calculer votre capacité d’emprunt, confrontez les charges de votre foyer d’un côté, et vos revenus, de l’autre. Vous obtenez le pourcentage lié aux ressources du ménage, indicateur qui assure et rassure la banque.

Le calcul du taux d’endettement prend en compte, notamment, les salaires, pensions de retraite, bénéfices industriels et commerciaux, non commerciaux et agricoles, les revenus fonciers, les revenus de placements financiers réguliers.

Inclus dans le calcul du taux d’endettement :

Le reste à vivre et autres indicatifs

Comme son nom l’indique, le reste à vivre est ce qu’il vous reste une fois que vous vous êtes acquitté de toutes vos charges. C’est aussi le montant, qui, s’il est insuffisant pour vivre décemment, rend impossible la demande de prêt à la banque. Enfin, voici les principaux critères de la banque pour accepter votre demande :

Conseils : lorsque vous êtes en recherche de votre premier bien immobilier, avant d’investir, ne pas hésiter à faire appel à l’expertise de plusieurs établissements bancaires.

Optimiser ses chances de capacité d’emprunt

Il est possible d’augmenter sa capacité d’emprunt, lorsqu’on possède plusieurs crédits à la consommation. Et gérer chaque crédit n’est pas de tout repos, alors, la solution ? les regrouper. D’ailleurs, cette action prolonge la durée de remboursement, et permet aussi de bénéficier d’une plus grande marche de manœuvre pour investir en toute tranquillité.

Un autre moyen est d’augmenter votre apport, avec un taux de 10% admis par les établissements de crédit. Mais vous pouvez décider d’optimiser vos chances, en augmentant ce taux, avec un apport personnel de de 20 à 30%

Vous n’êtes pas seul(e) : si vous avez une question ou un besoin d’informations, Cédric Berthelon est là pour vous !

Et si on passait à l’action ?

Mon blog sur l’investissement locatif clé en main vous a plu ? Vous avez d’autres questions ou avez un projet immobilier clair ? Rejoignez notre communauté pour échanger avec moi en direct ou réservez un rendez-vous dès maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.